首页 法国新闻 中法关系 入门语音 法语阅读 专题学习 法国大学 法国电影 法国香颂 留学法国 在线词典 下载 图片 招聘 院校搜索 网址 商城 论坛
目前位置:缘缘法语 > 法语学习 > 国内考试
文章搜索:
2008年12月考试真题-法语高级(A级)-上海市紧缺人才小语种考试

http://www.yuanFr.com 编辑:yuanFr 发布时间:2009-11-17
[加入ViVi收藏夹] [收藏到365Key] [ ]

上海及长江三角洲紧缺人才“小语种”(非英语语种)项目

法语A级考试

20081214

笔试试卷A

第一部分注意事项:

1)   此为试卷部分,请考生将答案写在后附的答题纸上,在试卷上作答一律视为无效,

2)   本试卷分听力、阅读理解、语法词汇、翻译四部分。

3)   考试时间120分钟,满分100分。

     

一、单项选择(每小题1分,共20题,共20分。)

根据听到的文章内容,从选项中选择一个正确答案填入空格内。

1.          Quel genre de stands M. Chevalier veut-il ?

a) des stands de 20 m²                                    b) ceux de 60 m²

c) ceux de 56 m²                                             d) 50 m²

2.          Quel genre de voiture M. Feller veut-il réserver ?

a) une petite voiture                                         b) une voiture moyenne 

c) une voiture pour cinq personnes                    d) une voiture pour six ou sept personnes

3.          Pour qui le premier télex doit être envoyé ?

a) pour Mme Rembert                                      b) pour M. Leval

c) pour une entreprise internationale                  d) pour une société privée

4.          Où se trouve l’usine que le directeur propose-t-il à M. Epalle de visiter ?

a) Il faut faire une heure de route en voiture        b) deux heures de voiture environ

c) A 60 km par train                                         d) A 75 km par bateau

5.          Comment peut-on réduire les frais pour participer à l’exposition ?

a) en réduisant les stocks                               

b) en partageant le stand avec d’autres exposants

c) exposer moins de produits      

d) en présentant une gamme complète de produits

6.          A quelle condition Madame Michèle peut-elle assurer l’installation de ce matériel ?

a) Si M. Gérard paie le salaire du technicien.

b) Si M. Gérard prend en charge les frais de séjour du technicien.

c) Si seulement Monsieur Gérard paie le voyage du technicien

d) Si Monsieur Gérard achète ce matériel

7.          Comment Monsieur Germain va-t-il prévenir les détaillants ?

a) par fax                                                        b) par téléphone

c) par E-mail                                                   d) par circulaire

8.          Comment va-t-on faire pour faire face aux difficultés ?

a) en lançant un nouveau produit                       b) en baissant le prix

c) en améliorant la qualité                                d) en vendant plus

9.          Comment Loïc a-t-il trouvé son travail ?

a) grâce aux petites annonces                          b) grâce à un ami

c) grâce à une agence pour l’empoi                   d) grâce à une formation en maths

10.      Que Jacques préfère-t-il pour passer ses vacances ?

a) Il prèfère les plages                                      b) Il préfère la montagne

c) Il prèfère faire de la planche à voile.               d) Il préfère prendre du repos sur la plage

 

Article 1

11.      Quelle catégorie socioprofessionnelle part-elle le plus en vacances ?

a) les ouvriers                                                  b) les agriculteurs

c) les cadres supérieurs                                    d) les étudiants

12.      Dans quelle époque de l’année prend-on surtout ses grandes vacances ?

a)en mai et en juin                                           b) en septembre et en octobre

c) en juillet et en août                                      d) en décembre et en janvier

13.      Quelle est la durée moyenne des vacances d’été ?

a) quatre semaines                                          b) cinq semaines

c) trois semaines                                             d) trois semaines et demie

 

 

Article 2

14.      Quel est l’âge légal pour aller à l’école primaire en France ?

a) cinq ans                                                      b) sept ans

c) six ans                                                       d) quatre ans

15.      Quelles sont les matières d’enseignement dans le collège français en plus de l’enseignement général ?

a) le latin et une langue étrangère                     b) la culture physique

c) les arts                                                       d) les arts appliqués

16.      Quel est l’objectif d’enseignement dans l’enseignement secondaire du second cycle ?

a) donner aux élèves une base des sciences    

b) donner une bonne base de la littérature

c) donner des notions élémentaires          

d) donner une culture générale

 

Article 3

17.      Quelle est la population actuelle de Paris ?

a) onze millions                                               b) dix millions

c) neuf millions                                                d) douze millions

18.      Quel est le pourcentage représenté par Paris dans la production nationale ?

a) 28 %                                                          b) 25 %

c) 23 %                                                          d) 33 %

19.      Dans quelle époque le centre Georges Pompidou a-t-il été construit ?

a) début 70                                                     b) fin 80

c) début 60                                                     d) fin 90

20.      Les transformations de Paris ont-elles été bien accueillies par les gens ?

a) Non, on s’y oppose.                                     b) On les a accueillies avec oppositions.

c) Non, on les a acceptées avec réticence.        d) Oui, mais on s’y opposait au début.

 

 

 

第二部分  阅读理解

二、单项选择(每小题11010分。)

根据文章内容,从选项中选择1个正确答案填入空格内。

TEXTA A

La famille

Qu’est-ce que la famille ? Si nous nous en tenons à l’Europe occidentale, et plus particulièrement à la France, nous constatons que cette notion a beaucoup varié. L’histoire de la famille, c’est celle du couple, du mariage, de la transmission des biens, de l’autorité paternelle, du divorce, etc...

A l’époque de la conquête romaine (50 av. J-C.), le couple repose sur le consentement mutuel des deux époux. Le divorce est donc possible. Les enfants sont rattachés au père. Le mot familial désigne alors l’ensemble de tous les parents, mariés ou non, des enfants et des serviteurs vivant sous l’autorité exclusive du chef de famille. Cette définition persiste en France jusqu’au XVIIe siècle.

Vers le IIIe siècle, sous l’influence des invasions germaniques, l’union du mari et de la femme repose sur l’accord des deux familles et non plus sur celle des seuls époux. Le divorce est pratiquement impossible.

Le christianisme s’impose en France vers la fin du ler siècle ap.J-C. Il tend à donner une valeur irréversible à la formation du couple.

Au XIIIe siècle, le mari détient sur les membres de sa famille une sorte de droit qui lui permet de diriger et de punir sa femme et ses enfants. Cependant, au nom des valeurs chréiennes, il n’a plus le droit de vie et de mort sur les membres de la famille.

Du XVe au XVIIe siècle, le pouvoir du père sur les enfants se renforce. Le mariage de raison, et surtout de situation sociale, devient une solide institution.

Au XVIIIe siècle, l’idée du droit au divorce commence à s’affirmer. Mais il n’est pas question pour autant de détruire la famille : elle semble avoir des bases naturelles, avoir toujours existé. On pense même que seule la vie de famille peut conduire l’homme vers le bonheur parfait. On tend à refuser le mariage décidé par les parents sur des bases économiques et sociales. On veut le remplacer par une union fondée sur l’amour.

Au moment de la rédaction du Code Civil, en 1804, on insiste sur le maintien du divorce (autorisé pendant la Révolution), mais la famille est placée sous l’autorité absolue du mari. Tout est prévu pour sauvegarder la famille traditionnelle.

Tout au long du XIXe siècle, l’dée de famille, limitée au couple et à ses enfants, correspond à un idéal nettement bourgeois et terrien. Elle apparaît comme un milieu d’amour réciproque, de protection mutuelle, mais surtout de moralité chrétienne. La famille telle que la prône Balzac, par exemle, est un des piliers essentiels d’une société d’ordre qui repose sur l’autorité du père, sur l’attachement à la propriété privée, au libéralisme économique.

Avec l’appartition de l’ère industrielle, la crise de la famille est de plus en plus forte. Tant que la France a connu des époques paisibles, ou des évolutions lentes et progressives, la famille a joui d’un grand prestige ; lorsque la société a ressenti les secousses brutales de l’époque contemporaine, la famille bourgeoise a été contestée. Les écrits des socialistes utopiques ou des premiers marxistes soulignent le lien profond qui unit la conception traditionnelle de la famille et la structure de la société en place ; toutes deux reposent sur l’oppression. Même s’ils ne demandent pas vraiment la destruction de la famille, ils la remettent en cause.

Les guerres mondiales, les crises économiques secouent le vieil édifice de la famille, et les valeurs sur lesquelles elle repose. A la suite de Freud, la psychanalyse montre que la famille suscite nombre des névroses dont souffrent les hommes du Xxe siècle. La religion, l’autorité des parents sont contestées. La notion de propriété familiale, l’attachement à la « maison de famille », ont perdu une partie de leur sens : désormais on déménage en changeant de travail, et on ressent le séjour dans l’appartement d’un grand ensemble comme provisoire. D’autres facteurs ont ébranlé la stabilité de la famille : la majorité à 18 ans, l’émancipation des jeunes, garçons et filles, le travail des femmes (hors de la maison).

Notre époque est-elle en train de chercher une nouvelle définition de la famille ? la « bande » apporte-t-elle aux adolescents des banlieues surpeuplées l’affection, la complicité de coeur et d’esprit qu’ils ne trouvent plus avec leurs parents ? Ils ont été déçus par les églises, trop soumises aux traditions ; rejetés par une société qui accorde trop d’importance à la réussite matérielle, et qui ne sait pas les comprendre ni les accueillir. Ils ont peut-être le sentiment que la famille est en train de sombrer ; et que, seules, les sectes « mystiques » ou les communautés marginales peuvent leur apporter ce qui leur manque et dont ils ont besoin.

 

1.          A partir de quelle époque, la formation du couple a-t-elle pris une valeur sûre ?

a)          à l’époque de la conquête romaine

b)          l’an 50 avant Jésus-Christ

c)          vers le IIIe siècle

d)          au XVIIIe siècle

2.          A partir de quand le droit au divorce commence à s’affirmer ?

a)          au XVIIIe siècle

b)          Xve siècle

c)          XVIIe siècle

d)          au moment de la rédaction du Code Civil

3.          Comment la famille était-elle vue par les gens au XIXe siècle ?

a)          C’était un droit fondamental humain

b)          un devoir conjugal

c)          un milieu d’amour réciproque, de protection mutuelle.

d)          comme la base de la société

4.          Depuis quand la crise de la famille est-elle devenue de plus en plus forte ?

a)          quand la société est entrée dans l’ère industrielle

b)          quand le pouvoir du père sur les membres de la famille se renforce

c)          depuis la révolution 1804

d)          depuis l’instauration du mariage de raison

5.          Quels sont les principaux facteurs qui ont ébranlé la stabilité de la famille ?

a)          le droit au divorce

b)          les crises économiques

c)          la contestation de l’autorité de la religion

d)          l’émancipation des jeunes gens

 

TEXTA B

L’art de vivre

Vivre, est-ce que cela a quelque chose d’artistique ?

En effet, on est tenté de nommer cette valeur «la joie de vivre », tant elle contribue au plaisir des visiteurs qui pénètrent dans la vie française. Mais c’est en vérité un art, non seulement dans les moments de joie mais aussi dans les moments de malheur. Il est impressionnant de connaître cet art, de voir comment il est influencé et animé par d’autres thèmes de la même culture. Dans cet essai, vous trouvez, dès le début, des propositions pour votre art de vivre personnel.

Cet art signifie d’abord, pour toutes les classes de la société française, l’appréciation des petits plaisirs de tous les jours, comme la satisfaction de goûter un plat bien préparé, de déguster un « bon petit vin », ou de trouver deux goûts « qui se marient bien ». La conversation, elle aussi, est parmi les plaisirs de la vie ordinaire, et le fait que l’on n’aime pas dire « manger un repas » montre les différences entre les hommes et les animaux, mais on préfère dire « prendre le déjeuner, le dîner ».

Les plaisirs de tous les jours ne se limitent pourtant pas aux deux plaisirs de la table. Les Français cherchent en général à se créer un cadre personnel, à exprimer leur originalité ; et ils font attention au bon goût des habits qu’ils portent.

Les Français de toute classe sociale ont l’avantage d’une très ancienne tradition. C’est la tradition d’une aristocratie qui a eu le temps de raffiner son observation du monde, son analyse des gens, son admiration de la beauté et sa capacité de voir le côté amusant des choses.

C’est le goût de l’aristocratie qui a donné ainsi au reste de la société l’idéal de « l’élégance », idéal d’une personne qui aime les plaisirs des sens, mais qui n’a aucun respect pour la seule intensité de l’émotion. Un étudiant étranger dans un concert de musique français parvient à comprendre la critique, « Il faut jouer cela avec plus d’élégance » : non pas avec plus d’émotion, mais avec une qualité faite de grâce et d’imagination.

Dans les rapports sociaux l’élégance veut de la politesse, comme « règle du jeu » et pas nécessairement comme expression d’un sentiment. Elle veut aussi une réserve que les Français appellent « la tenue ». Au lieu des manifestations excessives de sensibilité devant les tragédies de la vie, on rencontre souvent un simple « Pas de chance ! ». Les personnes qui manquent de réserve sont accusées d’être sensibles. Il va sans dire que cette attitude de réserve demande une certaine discipline. Donc : la politesse, la tenue, la mesure et finalement « la simplicité » : « être tout à fait simple » est le contraire de « faire l’important ».

Les Français qui s’attachent particulièrement à la tradition de l’aristocratie traitent la vie entière comme une oeuvre d’art, jusqu’au plus petit geste. André Maurois a bien noté « cette tendance à faire de tout, mais absolument de tout, une oeuvre d’art, ... d’une robe de femme comme d’un plat de poisson, d’une liaison d’amour comme d’une belle journée de printemps ... »

Tous les Français ont tendance à composer un repas, à composer un dialogue. Ils apprennent à l’école qu’il faut organiser ses idées. (Ils disent même « composer » un numéro de téléphone pour faire un appel.)

Une conséquence intéressante de la tendance à organiser la vie, c’est la distinction très marquée entre le travail et le loisir – distinction qui vient aussi en partie, sans doute, du désir d’imiter l’aristocratie, tout en acceptant la nécessité de travailler. Un ouvrier fera son travail journalier, en « luttant » contre ses supérieurs et puis, rentré chez lui, s’appliquera à préparer le repas de la famille avec un soin d’artiste.

Les syndicats ouvriers français ont fait un plus grand effort en faveur des vacances qu’en faveur des conditions de travail, de sorte qu’ils ont obtenu, depuis le gouvernement du Front Populaire de 1936, trois, quatre et même cinq semaines de congés payés.

Et pourtant, malgré ce conformisme, l’art de vivre français reste profondément personnel. Le Français a horreur d’être « un homme de série », comme s’il était mis dans une chaîne de production industrielle. Vous n’avez pas besoin d’entrer dans l’appartement d’un Français pour découvrir son originalité. Dès les présentations, il se distingue par son vocabulaire, son ton, et ses gestes.

6.          En quoi consiste « la joie de vivre » ?

a)          Cela signifie l’appréciation de toutes sortes de petits plaisirs de tous les jours.

b)          La manière de goûter un bon vin.

c)          La conversation

d)          Cela consiste à chercher du bon goût

7.          Quelle est la tradition de l’aristocratie ?

a)          La tendance à faire de tout une oeuvre d’art

b)          Le goût de l’aristocratie

c)          Le goût de la politesse

d)          Le goût de la réserve

8.          Que veut l’élégance dans les rapports sociaux ?

a)          Elle veut de la politesse et de la réserve.

b)          Elle veut de la simplicité à tout prix.

c)          Elle signifie une manifestation excessive.

d)          Elle exige de faire l’important.

9.          Depuis quand les Français ont-ils obtenu les congés payés ?

a)          Depuis l’organisation des syndicats ouvriers

b)          Depuis le Front Populaire en 1936

c)          Depuis l’apparition des grandes vacances

d)          Depuis la fin de la seconde Guerre

10.      Quelle est l’originalité de l’art de vivre français ?

a)          imiter l’aristocratie à tout prix

b)          garder son originalité personnelle tout en imitant les autres

c)          garder son esprit d’indépendance

d)          avoir envie de découvrir les autres.

 

三、文章缩写(1题,共20分。)

根据提供的短文内容,用法语将其缩写成200字的摘要。

Les transports aériens et maritimes

Les progrès gigantestques accomplis par l’aviation pendant la dernière guerre pouvaient faire penser que les transports aériens allaient concurrencer très dangereusement les transports maritmes, sinon à très bref délai pour le fret, du moins pour les passagers. Certains allaient jusqu’à prédire la fin de l’ère des grand paquebots. Dans quelle mesure ces pronostics se sont-ils réalisés ?

En ce qui concerne les marchandises, on vient de sortir su stade expérimental.  Tant que le fret aérien était transporté avec les passagers, il ne pouvait prendre un bien grand développement. L’avion-cargo est, maintenant, devenu une réalité et il s’est même constitué à Paris, à la fin de 1948, une Bourse spéciale pour les affrètements aériens.

Le principal intérêt de la voie aérienne est évidemment sa rapidité. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce mode de transport permet notamment l’application d’un taux d’assurance assez faible, parce qu’il est fondé sur la durée du transport. Un autre avantage, fort appréciable pour les industriels, réside dans la réduction considérable de la durée d’immobilisation des capitaux investis en marchandises.

Par ailleurs, le transport aérien offre plus de souplesse et supprime bon nombre de rupture de charge, qui entraînent chaque fois d’importantes dépenses de manutention de transit, ainsi que des avaries et manquants. Un exemple concret est donné par le transport d’oranges du lieu de production, en Afrique du Nord, à Paris, qui évite deux manutentions portuaires.

Les problèmes de réfrigération et d’emballage sont, en outre, très simplifiés et l’avion permet à cet égard de notables économies.

Mais, malgré tout, le prix du fret aérien reste si élevé que seules des marchandises de grande valeur et de petit volume, ou dont l’arrivée rapide offre un intérêts essentiel, peuvent le supporter. En dehors de la poste, dont il est indéniable que l’acheminement aérien a fait perdre dès maintenant aux compagnies de navigation de fort appréciables recettes, on peut donc dire que, pour l’instant, en ce qui concerne le fret, la concurrence de l’avion ne porte pas un préjudice très marqué aux lignes maritimes. Même si un abaissement notable de prix, qui semble amorcé dès maintenant, rendait cette concurrence plus sensible, il resterait toujours aux navires le transport des pondéreux.

Par contre, la situation peut paraître plus inquiétante en ce qui concerne les passagers. En effet, à cet égard, l’avion offre, sur le paquebot, des avantages considérables. Tout d’abord, l’économie de temps présente, surtout pour l’importante clientèle des hommes d’affaires, un intérêt de premier ordre ... De plus, l’avion permet souvent de réduire les transbordements et d’éviter un transport ferroviaire (arrivée directe des Etats-Unis au Bourget, d’où il ne reste plus qu’un court trajet à accomplir pour être au centre de Paris, au lieu du débarquement à Cherbourg ou au Havre). Enfin, les lignes aériennes viennent de faire un effort notable vers la baisse de leurs tarifs, qui tendent à devenir inférieurs à ceux des paquebots. En particulier, elles cherchent à toucher une clientèle moyenne en utilisant des avions de plus forte capacité, offrant un peu moins de confort. Cette orientation vers la « démocratisation » du transport aérien est sans doute l’aspect le plus caractéristique de son évolution actuelle. Alors que, jusqu’ici, la compétition était limitée aux premières classes, elle semble devoir s’étendre, maintenant, à la clientèle de classe unique ou de seconde.

La guerre des tarifs est donc ouverte. Diverses tentatives ont bien été faites pour réaliser entre compagnies maritimes et compagnies aériennes des accords de tarifs ou même des ententes de portée plus limitée, comme celles qui consistent à établir dans certains pays étrangers des représentations communes, permettent de réduire les frais généraux. Ces tentatives ont généralement échoué (...)

En réalité, le problème a cessé de présenter un caractère exclusivement commercial. Les Etats-Unis, en particulier, soutiennent par divers moyens leur aviation civile, dont la puissance aurait, dans l’hypothèse d’un nouveau conflit, un intérêt capital. Il y a donc là une intervention qui fausse le libre jeu de la concurrence entre lignes aériennes et provoque des baisses artificielles de tarifs, dont les compagnies de navigation maritime sont obligées de tenir compte. Sur ce point, comme sur bien d’autres, la situation politique internationale a sa répercussion dans le domaine économique.

Tous ces facteurs contribuent donc à faire de l’avion un rival redoutable pour le paquebot. Mais ce dernier conservera, sans doute pendant longtemps encore, de sérieux avantages.

 

第三部分  语法词汇

四、单项选择(每小题1分,共10题,共10分。)

4个选项中选择一个正确答案填写在空格内。

1.         ___________  soit le moment que vous veniez, on vous accueillira à bras ouvert.

a) que                          b) quel                         c) quelque                    d) quel que

2.         Monsieur X a échoué aux examens, ____________ il ait fait le maximum d’efforts.

a) quelque                    b)quoique                     c) puisque                    d) du moment que

3.         ___________ soient les difficultés que nous rencontrons, nous les vaincrons.

a) quelques                  b) quel que                   c) quelque                    d) quelles que

4.         ____________  vous lisiez, cela vous profitera toujours.

a) quoi que                  b) quelque                    c) quoique                    d) quel que

5.         ___________ haut placés qu’ils soient, ces hauts fonctionnaires corrompus seront traduits en justice par le peuple.

a) quels que                 b) quelque                     c) quoi que                   d) bien que

6.         Cet homme se mit à procéder au partage des biens familiaux avec un total ___________ .

a) désintérêt                 b) indifférence              c) désintéressement      d) manque

7.         Quand Monsieur Li était étudiant à Pékin, il avait l’habitude de faire une promenade _______  avant de se coucher.

a) hygiénique               b) salutaire                   c) sanitaire                   d) salubre

8.         ______________  vous soyez, vous devez respecter le code de la route comme tous.

a) Quel que                  b) Quel                        c) Quelqu’un                 d) Qui que

9.         _____________ a commis ce genre de crime est passible de la peine de prison.

a) Quiconque               b) Qui que                    c) Celui                        d) Quoi qui

10.     Certains champignons, ______________  séduisants par leur courleur, sont pourtant poisonneux.

a) quoique                    b) quels                        c) quelque                   d) quelques

 

五、填充题(每小题11010分。)

根据句子内容填入适当词或动词适当时态使句子内容完整。

1.       Soyez disciplinés comme doivent  (1)  être les élèves d’une école-pilote.

2.       Etes-vous les étudiants qui ont du travail du bénévolat dimanche dernier ? Oui, nous (2)  sommes.

3.       Quand l’orateur parut, la salle  (3) entière fut debout.

4.       Je vous rapporte ces paroles  (4)  que je les ai entendues.

5.       Le jardin  (5)  nous venons de sortir a imprégné nos vêtements d’une senteur printanière.

6.       J’aime les sports, mais  (6)  ne vaut le football.

7.       Nous parlons  (7)  mieux cette langue que nous l’avons apprise depuis notre enfance.

8.       Il faut se relever  (8) où on est tombé.

9.       L’eau de cette mer est  (9)  une couleur bleue extraordinaire.

10.   A  (10)  qu’il ne pleuve, on part demain en excursion comme prévu.

 

第四部分     

六、法译中(每小题3分,共5题,共15分。)

根据文章内容,将划线部分的句子翻译成中文。

Inégalité entre les filles et les garçons

(1)Après plus de trente ans de mixité, c’est la grande finale du match Filles-Garçons. Qui l’emporte aujourd’hui, de la maternelle à l’université, en passant par le lycée ? _Les filles, et elles les ont battus à plate couture. Elles sont les plus attentives, les plus brillantes et obtiennent les meilleurs résultats. (2)Et pourtant qui rafle (= emporter rapidement tout ce qui tombe sous la main) la plupart des postes clefs dans la vie professionnelle, monopolisant les filières scientifiques ? Toujours les jeunes mâles. Plus compétitifs, plus guerriers, plus bricoleurs. Comment expliquer cette inégalité persistante ?

(3)Durant plusieurs décennies, les filles ont accompli une incroyable percée. Elles ont réussi à arriver en masse dans le système éducatif dans les années 50, à égaler les garçons dans les années 60 et à les dépasser d’une bonne tête dans les années 70. De la maternelle jusqu’à la fac (= Ici, la faculté d’université), elles réussissent mieux, ce qui ne signifie nullement qu’elles soient plus intelligentes, ni même meilleures. Plus tenances, plus bosseuses (Ici, synonyme de « travailleur »), ce sont elles qui redoublent (留级) le moins, sont le moins réorientées, ont les taux de réussite au bac les plus élevés, et entrent plus nombreuses en fac, où l’on compte aujourd’hui trois étudiantes pour un étudiant.

(4)L’énigme de cette inégalité ? C’est que les filles n’investissent toujours pas les classes scientifiques, qui mènent surtout aux grandes écoles et au pouvoir. A partir de la fin du lycée, on observe ainsi une évaporation (Ici, s’évaporer signifie « disparaître sans laisser de traces ») féminine au fur et à mesure que le cursus des études devient plus difficiles.

Cette « allergie » des filles aux sciences est assez universelle. Dès la naissance, les parents incitent leurs fillettes à être disciplinées, dociles et concentrées. Quel que soit leur milieu, les parents ont moins d’ambitions professionnelles que d’espérances sur son bonheur pour leur fille.

En fin de seconde, au moment de la première orientation-sélection vers une filière, les filles manquent de confiance en elles, et s’autocensurent. Un tiers seulement de lycéennes de seconde, très bonnes en maths, visaient un bac scientifique, soit à peine plus que les garçons médiocres !

(5)Les filles préfèrent choisir un avenir professionnel compatible à la fois avec leur future vie de famille et aussi avec leurs aspirations. Elles aiment soigner, aider, communiquer : en quelques années, elles sont devenures majoritaires dans d’anciens domaines masculins, en médecine, en agro, dans les écoles de journalisme, et même dominantes à l’Ecole de la Magistrature (司法学校).

 

七、中译法(每小题5分,共3题,共15分。)

1.蛇口工业区几家企业拖欠七十万港币电费未缴供电公司几经交涉,未有结果2.于是该公司经理郑重其事地向工业区管委会呈送一份请示报告,希望管委会开会时责成有关企业交电费。管委会一位负责人看了这份报告后,当即在报告上批示:“3.供电公司本职工作就是负责供电、收电费,此事属于经理正常业务范围内的泛管权限,主管应大胆负责,按规章制度处理,建议供电公司经理扣除本人当月的浮动工资”。

4.在蛇口,把自己职权范围内该处理的事推给上级,就被当作失职而受处分。5.供电公司经理接到批示后,自动扣除了本人当月的浮动工资并立即采取措施向有关企业收缴电费,八天就把电费收缴回来了。

 
页码:第[1]页 
来源:上海市紧缺人才小语种考试办公室 BBC《MUZZY》初学法语字幕视频教程
[关闭窗口] [ ] [打印] [法语学习网址]
·热点资讯推荐· 缘缘法语社区
·学习文章推荐· 学习资源下载

精品推荐
阅读排行
·TEF阅读理解试题
·马晓宏《法语》一册自测题
·TEF考试题解析
·TEF考试真题(语法词汇单选)解
·浙江省自考试题:二外法语(含答案
·法语四级语法试卷
·法语TEF基础阶段测试题(1)
·09年大学非专业法语四级考试开始
·TEF模拟试题1
·cela面试题集锦
 
关于缘缘 | 免责声明 | 广告服务 | 联系方式 | 意见反馈 | 常见问题 | 网站导航
Copyright©2005-2008 yuanFr.com. All Rights Reserved. 缘缘法语 版权所有 QQ群:7956287 14783316 8158368 Msn群:mgroup28325@hotmail.com